Search

Utilisez-vous la nourriture pour maintenir les traumas du passé ? (Publié le 14/09/2016)

Utilisez-vous la nourriture pour maintenir les traumas du passé ?


Drôle de question ! Pourquoi maintenir les traumas du passé en place ?


Et pourtant, c'est ce que la plupart des gens font...


Tout ce que nous avons vécu laisse une empreinte dans notre énergie. Par exemple, une personne ayant vécu une situation abusive a des traces de cet abus dans son énergie et si elle ne choisit pas d'être consciente de ceci et de transformer ces empreintes, elle sera sous l'effet de ces empreintes.


Si elle s'aligne et est d'accord avec ces empreintes, il se peut qu'elle se sente victime, diminuée, qu'elle ait la sensation de ne pas être capable de s'en sortir ; elle peut avoir peur des autres ; elle peut avoir tendance à se protéger par peur d'être abusée ; elle peut choisir de s'abaisser de peur d'abuser à son tour ; elle peut vivre avec l'attente que les autres l'abuseront et il est possible qu'elle recherche parfois des gens qui l'abuseront, etc.


Si elle résiste et réagit par rapport à ces empreintes, il est possible qu'elle croit que si elle gère la situation, rien ne lui arrivera. Elle peut contrôler tout ce qui l'entoure, pour s'assurer que ça ne se reproduise plus ; elle peut utiliser la colère et la force, croyant ainsi qu'elle prend en main ce qui est devant elle ; elle peut même être dure avec elle-même ; il se peut qu'elle se soit totalement coupée de ces empreintes, ou il est possible qu'elle ne se permette pas de faire face à ceci, etc.


Lorsque vous vous alignez, êtes d'accord, résistez et/ou réagissez par rapport aux abus du passé, vous les maintenez en place. Vous vivez votre vie à partir de décisions, de jugements, de calculs et de conclusions par rapport à l'abus. Vous aurez toujours à vous maintenir dans le jugement de vous, des autres et des situations que vous vivez pour vous assurer que ce que vous avez conclu reste en place. Par exemple, si vous avez conclu : « Plus jamais on ne m'abusera. », vous serez dans le jugement constant de ce que vous vivez, des gens que vous rencontrerez pour vérifier si vous êtes en situation d'abus. Vous n'aurez pas accès aux possibilités qui pourraient découler d'une nouvelle rencontre, puisque votre focus sera de savoir si vous êtes en situation d'abus ou non.


Qu'est-ce la nourriture a à faire avec le fait de maintenir les traumas du passé ?


Mangez-vous pour tenter de vous réconforter des situations de votre enfance/adolescence ? Pour réprimer, étouffer, anesthésier les émotions de votre passé ? Pour oublier les mémoires d'abus ? Pour calmer des énergies en vous qui vous rappellent des traumas et des drames du passé ? Pour contrôler ou tenter de gérer ce qui se passe en vous ou tenter de ne pas ressentir les vestiges du passé qui remontent à la surface ? etc. Abusez-vous de la nourriture? Si vous répondez oui à une ou à plusieurs de ces questions, vous maintenez réelles des énergies en vous en tentant de les gérer avec de la nourriture, et ces énergies sont reliées à des traumas, à des drames et à des émotions qui ne reflètent pas qui vous êtes vraiment.


« Mais ces émotions, ces ressentis, ces mémoires, ces sentiments sont présents en moi », me direz-vous ! Oui, ces énergies sont présentes en vous. Et parce qu'elles sont présentes en vous, ça ne signifie pas qu'elles vous appartiennent ou qu'elles sont ce que vous êtes. Et ce n'est pas non plus en vous coupant d'elles, ni en les ignorant et encore moins en les reniant que vous transformerez votre relation à la nourriture.


Que faites-vous pour gérer ces énergies ? Vous croyez-vous plus petits qu'elles et ont-elles le pouvoir sur vous ? Que diriez-vous plutôt de les observer pour ce qu'elles sont - des énergies en vous - et de poser des questions du genre « est-ce que cette énergie m'appartient ? » ou « l'ai-je perçue de quelqu'un d'autre ? » et de retourner ceci à l'expéditeur avec la conscience attachée.


Une autre façon de perpétuer l'abus, c'est de donner une signification, une importance, du pouvoir tout en ajoutant le drame et des émotions à ces événements du passé. Est-ce qu'un être infini choisirait de s'identifier à des drames, des traumas, des moments du passé ? Est-ce qu'un être infini donnerait de l'importance et de la signification aux événements du passé ? Est-ce qu'un être infini se vit et s'identifie à partir d'émotions ? Non !


Est-ce le moment d'approcher votre vie de façon différente, avec un regard différent afin de vous créer une réalité différente ? Est-ce le moment d'accéder à plus de vous, le vrai vous ?


Et lorsque vous ne vous identifiez plus à ces événements du passé et que vous choisissez pour vous aujourd'hui ce que vous désirez tout en dégageant ces énergies du passé, le besoin de manger pour vous réconforter s'amoindrit, la nécessité de réprimer, d'anesthésier ou de calmer les sentiments et émotions du passé avec la nourriture disparaît, puisque les énergies se nourrissant à travers les aliments n'existent plus.


C'est la possibilité que vous offre la classe « Transformez votre relation à la nourriture ». Les outils et les perspectives que vous apprendrez faciliteront votre processus de transformation.


Êtes-vous prêts à vous choisir différemment à partir d'une approche différente pour vivre plus d'aisance et de liberté dans vos choix d'aliments ?


Est-ce le moment pour vous de transformer votre relation à la nourriture ?


6 views0 comments