Search

Mel Gibson dans « Ce que femme veut » ... et si vous aviez quelque chose en commun (Publié 24/02/17)

Et si vous étiez télépathe et que vous n'en étiez pas conscients ? Et j'ajouterais... et si vous l'étiez plus que vous ne vous l'imaginez ?


La télépathie consiste à « transmettre des pensées ou des impressions quelconques d'une personne à une autre en dehors de toute communication par les voies sensorielles connues ».


Je croyais que la télépathie était pour certains élus, pour les gens les plus évolués de ce monde. Mais depuis que j'ai découvert les outils et perspectives d'Access et que je questionne ce qui est présent en moi, plus je prends conscience que je suis en présence des énergies des autres, que les gens soient en ma présence ou non. Est-ce que c'est de la télépathie ? Oui, puisque je reçois sous forme énergétique ce que les gens pensent, les sentiments et émotions qu'ils vivent intérieurement, que je désire recevoir cette information ou non. Et, est-ce possible que vous viviez la même situation ?


Par exemple, avez-vous déjà perçu ce que les gens s'attendaient de vous, ce qu'ils désiraient que vous choisissiez, sans qu'ils ne prononcent aucun mot ? Avez-vous déjà perçu l'attirance que les gens avaient pour vous, et ce, sans qu'aucune parole ne soit prononcée ? Savez-vous ce que les gens vont dire juste avant qu’ils le déclarent tout haut ? Vous êtes-vous déjà retourné dans la direction d’une personne qui vous regardait ? Lorsque vous conduisez, savez-vous parfois quelle manœuvre adopter, car vous savez d’avance ce que les autres conducteurs feront ? etc. Serait-ce que vous êtes conscients de ce qu'ils vivent intérieurement sans qu'aucun mot ne soit prononcé ? Tout ceci, c'est votre capacité de télépathe en action.

Être télépathe est une capacité qui permet de prendre conscience de ce qui est, une capacité que vous pouvez utiliser pour contribuer dans la vie des autres afin de créer quelque chose de plus grand pour tous. Par exemple :

1) savoir les mots et l'énergie à utiliser pour approcher une personne afin de lui permettre de s’ouvrir à une perspective différente ;

2) savoir lorsque votre enfant a faim ;

3) savoir où les gens ont mal dans leur corps afin de contribuer au développement de leur mieux-être ;

4) savoir ce que les gens pensent d'eux-mêmes et percevoir la relation qu'Ils ont avec eux-mêmes pour mieux les éclairer (si c'est ce qu'ils désirent) ;

5) etc.


Bien que cette capacité de télépathe puisse vous permettre de créer plus d’aisance dans votre vie lorsqu'utilisée en conscience, elle devient un handicap lorsque vous ne prenez pas conscience de sa portée. En effet, cette capacité vous permet de façon naturelle (sans vous en rendre compte la plupart du temps) de capter au niveau énergétique les pensées, sentiments, émotions des autres - et l'énergie de tout ce qui vous entoure - et en captant ceci, vous ressentez ces énergies en vous et parce que vous les ressentez en vous, vous avez le point de vue qu'elles sont réelles et vous croyez que ces énergies sont qui vous êtes. Une fois ces énergies en vous, la plupart d'entre vous ne prennent pas le temps de poser des questions par rapport à ceci et vous fonctionnez à partir de ces énergies ou vous résistez et/ou réagissez à ces énergies.


Par exemple, avez-vous déjà senti qu'en présence de certaines personnes, vous étouffiez, qu'il n'y avait pas d'espace pour vous ? Vous rappelez-vous de ce genre de situation ? Si oui, faisons ceci ensemble. L'énergie d'étouffement ou du manque d'espace était bien réelle en vous, n'est-ce pas ? Vous sentiez qu'il n'y avait pas d'espace, vous aviez même peut-être de la difficulté à respirer. Et parce que cette énergie d'étouffement et/ou ce manque d'espace était présent en vous, vous croyiez que c'était réel pour vous et vous avez probablement choisi une de ces options :

1) vous aligner et être d'accord avec cette énergie (par exemple, vous vous sentiez étouffé et vous n'aviez pas d'espace)

2) réagir à cette énergie (par exemple, en bougeant plus pour tenter de trouver de l'air ou en blâmant l'autre qu'il n'y avait pas d'espace pour vous)

3) résister à cette énergie (par exemple, en vous contractant, pour faire comme si ça n'existait pas).


Mais, en fait, est-ce que le manque d'espace et l'étouffement que vous perceviez étaient plutôt l’espace que l'autre occupait dans son propre univers, dans sa relation à lui/elle-même ? Ou avez-vous perçu le peu ou l'absence d'espace qu'il/elle s'accordait en relation aux autres ? Ou avez-vous perçu l'espace qu'il/elle vous accordait ? Est-ce qu'en posant ces questions, est-ce que ceci crée une légèreté ou une ouverture dans votre univers ? Si oui, c'est qu'effectivement, vous avez perçu l'énergie d'une autre personne. C'est de la télépathie en action.


Voici un autre exemple où votre capacité de télépathe peut devenir un handicap si vous n'en devenez pas conscient : avez-vous déjà vécu des situations où en présence de certaines personnes, vous deviez agir d'une certaine façon et parfois, vous aviez l'impression que c'était plus fort que vous d'agir ainsi, tout en étant conscient que cette façon d'agir ne serait pas celle que vous choisiriez ? Et si vous captiez à ce moment-là ce que les gens s'attendaient de vous et que vous le deveniez naturellement ? D'où l'impression de ne pas avoir de choix, puisque vous fonctionnez à partir de l'attente de l'autre et non pas à partir de ce que vous désirez pour vous. Vous reconnaissez-vous dans ceci ?


Et c'est tellement naturel pour vous d'être en présence des énergies des autres et de savoir ce que sont ces énergies, sans qu'aucun mot ne soit prononcé, que vous ne prenez pas conscience que vous le faites... Et vous le faites à la vitesse de l'espace qui, soit dit en passant, est encore plus rapide que la vitesse de la lumière.


Comme Mel Gibson dans le film « Ce que femme veut », vous captez, vous percevez de façon naturelle ce que l'autre s'attend de vous. Dans le film, nous entendions ce que l'autre personne pensait, mais dans votre réalité, vous captez les énergies, sans nécessairement avoir besoin d'accéder aux mots pour savoir ce que l'autre pense. En étant en présence de l'énergie, vous savez... naturellement. Est-ce que l'énergie serait par hasard votre premier langage ? :) Ou agissez-vous comme Mel Gibson, vous croyez que vous rêvez, que vous vous imaginez des choses, vous niez votre capacité, vous tentez de ne pas être en présence de ceci ?

Lorsque vous ne prenez pas conscience de votre capacité à percevoir les énergies des gens, des animaux... en fait de tout ce qui vous entoure, vous vivez en fonction de ces énergies, soit en vous alignant ou en résistant et/ou en réagissant à ces énergies. En agissant ainsi, vous ne vivez pas votre vie, mais plutôt celle des autres. Vous tentez de gérer des énergies et situations qui ne vous appartiennent pas et, pendant ce temps, vous ne créez pas ce que vous désirez vraiment pour vous-même.


Désirez-vous créer plus d'aisance dans votre vie ? Est-ce que de devenir conscient de votre capacité de télépathe et de l'utiliser vous permettrait de créer plus d'aisance et de légèreté dans votre vie ? Ou croyez-vous qu'en vous aventurant dans cette avenue, ça ne posera que problème et complication ? Croyez-moi, ma vie est tellement plus simple et facile depuis que je me suis ouverte à cette dimension de moi.


Pour ceux qui désirent explorer cette avenue, la première étape consiste à poser des questions pour prendre conscience de ce que vous percevez, pour ensuite choisir en conscience ce que vous désirez pour vous. Prenons l'exemple de la personne qui a l'impression de manquer d'espace en présence de certaines personnes. Voici des questions qu'elle pourrait se poser : « Cette énergie d'étouffement et de manque d'espace, suis-je en train de percevoir ceci chez quelqu'un d'autre ?Suis-je en train de percevoir à partir de quelle dynamique énergétique une personne fonctionne ? » Et si en posant cette question, vous êtes en présence d'une énergie d'ouverture ou de légèreté, c'est qu'effectivement, vous avez perçu l'énergie d'une autre personne (il n'est pas nécessaire de savoir qui est cette personne).


Que vous reste-t-il à faire à ce moment-là ? La bonne nouvelle est que vous n'avez pas à subir ou à vivre les énergies que vous percevez. Il y a d'autres choix que ceux de s'aligner et d'être d'accord, de réagir et/ou de résister. Vous n'avez qu'à retourner cette énergie ou dynamique énergétique à l'autre, en y ajoutant tout ce qui s'y rattache en disant : « Je retourne tout ceci à l'expéditeur avec la conscience attachée. » Et vous utilisez par la suite la formule de déblayage d'Access Consciousness® : « Right and wrong, good and bad, POC and POD, all 9, shorts, boys and beyonds », formule qui agit comme une baguette magique et qui contourne votre mental et qui fait disparaître ce qui est présent au niveau énergétique. Une fois cette énergie retournée à l'expéditeur, vous expérimenterez probablement une sensation d'ouverture ou de nouvelle possibilité.


Et voilà, le tour est joué ! Le processus est aussi simple que ça ! :)


Et si les limites à partir desquelles vous fonctionnez étaient, en fait, les énergies que vous avez captées avec votre capacité de télépathe ? Est-ce le moment d'en devenir conscients et de vous ne libérer ?


Comme je le mentionnais ci-haut, et si votre premier langage était l'énergie ? Et si ce langage était tellement naturel pour vous qu'il vous fallait vous poser des questions pour en prendre réellement conscience ?

En plus de recevoir les informations de ce qui vous entoure, et si vous pouviez utiliser votre capacité de télépathe pour créer ce que vous désirez ? J'ai abordé ceci dans le groupe Facebook du Programme de coaching « Suivez l'énergie de votre espace infini », une personne l'a mis en pratique et devinez quoi ? Elle a reçu ce qu'elle désirait et même plus...


Est-ce le moment pour vous de faire partie de cette aventure extraordinaire que celle de prendre conscience de vos capacités invisibles ? Comme Antoine de St-Exupéry le disait si bien : « L'essentiel est invisible pour les yeux. »



0 views0 comments

All of Life Comes To Me With Ease, Joy and Glory®

©2020 by EDITH PAUL/Manon Savoie