top of page
Search

Dépression ou dépressurisation ?

Updated: Apr 12



Il m’arrive parfois de vivre des moments pendant lesquels je me questionne sur ma vie, sur la Vie, surtout lorsqu’en processus de transformation. C’est dans cet état d’esprit que je me suis retrouvée lorsque j’ai écrit ce dialogue entre moi et une partie plus élevée en conscience en moi. Pour les besoins du dialogue, je l’identifierai comme étant la Sagesse intérieure (SI). Veuillez noter que pour créer plus de clarté, j’ai amélioré la première version.



MOI : Sagesse, suis-je en dépression ?

SI : Non, tu dépressurises.                                 

MOI : ???

SI : Tu te libères de la pression que tu te mettais à tenter de créer des résultats.

MOI : N’est-ce pas ce qui est requis parfois pour atteindre des résultats ?

SI : La pression empêche la pleine expression de ton être.

MOI : Ah, OK ! Mais qu’est-ce qui se passe avec moi en ce moment ? J’ai la sensation de perdre intérêt à la Vie, à ma vie.

SI : Tu dépressurises. La pression créait une tension qui te donnait une sensation fausse de vitalité. Dépressuriser peut effectivement se vivre comme une perte, l’intérêt de ce que tu avais avant peut disparaître avec l’absence de la pression. En fait, tu es en train de te sortir des mensonges maintenus en place par rapport à ton identité.

MOI : J’ai l’impression de descendre aux enfers.

SI : Tu es plutôt en train de descendre des enfers.

MOI : Que veux-tu dire ?

SI : Tu es sur le point de te départir d’une habitude intérieure qui ne reflète pas ce que tu es vraiment. Tu fonctionnais à partir d’une pression que tu t’imposais, et c’est la raison pour laquelle tu te sens ainsi. Tu vis une sensation de perte de dynamisme, mais celle-ci ne reflète pas ta propre vitalité. En somme, tu es plutôt en train de gagner plus de toi que de perdre.

MOI : Drôle de façon de gagner quand t’as la sensation de perdre !

SI : Oui, je reconnais ta sensation. Et, en même temps, au niveau de ton être, c’est une bonne nouvelle, tu t’ouvres à recevoir un nouvel espace en toi de toi, celui dans lequel la pression n’existe pas, d’où la sensation de perdre une identité que tu croyais être tienne, mais qui, en fait, ne reflète pas ton authenticité. 

MOI : OK, je comprends ceci. Mais pourquoi ai-je été ce que je ne suis pas réellement ?

SI : C’est le résultat de tes expériences passées qui sont présentes dans tes mémoires et à partir desquelles tu te vivais. Par exemple, si tu as été punie, tu as enregistré que pour que ça ne se produise plus, tu es devenue quelqu’un d’autre. Ou si on a ri de toi, tu as souvent choisi, de façon inconsciente, de te couper de toi-même pour ne plus vivre ce genre d’expérience. Ne pas être soi-même ou se couper de soi-même entraîne un conflit intérieur et produit une tension intérieure qui, à la longue, peut créer de la pression.

MOI : Merci pour ces explications, ça rassure. Mais, vais-je vraiment avoir du succès dans ma vie si je laisse aller cette pression que je croyais utile et sur laquelle je comptais ? Depuis la perte de celle-ci, je ne suis pas inspirée et j’ai arrêté la création de mon programme de coaching. C’est pas bon signe, ça !

SI : Tu es dans un plan plus grand en ce moment. Tu t’alignes à quelque chose de plus grand.

MOI : Es-tu sur le point de me dire que je ne présenterai pas ce programme de coaching ?

SI : Non, je suis en train de t’expliquer que tu es en processus d’alignement avec quelque chose de plus grand.

MOI : Plus grand que la présentation de mon programme de coaching ? 

SI : Tu t’alignes à quelque chose de plus grand pour le préparer. Il t’est requis d’élargir tes horizons, de fonctionner à partir d’un plus grand espace, d’une plus grande expansion.

MOI : J’entends ce que tu me dis, mais pourquoi est-ce que je sens que mon énergie est basse?

SI : Est-elle basse ou différente ?

MOI : Les deux.

SI : Qu’est-ce que te fait dire qu’elle est basse ?

MOI : Je n’ai pas envie de créer mon programme. Et pour moi, aucun intérêt de créer mon futur signifie que je suis dans une basse énergie.

SI : La pression est une intensité et son absence donne l’effet de se retrouver dans quelque chose de plus bas. Cette sensation vécue en ce moment peut te sembler inconfortable.

MOI : Inconfortable, tu dis ! Perte de désir et même plus le goût de créer mon futur ! Mais, en même temps, quand je pose la question « est-ce que cette énergie inconfortable dans laquelle je suis, est-ce pour créer plus grand ? », je reçois « oui » et « est-ce que ça me rapproche de mon authenticité ? », je reçois également « oui ! ». Je me demande si je vais devenir plate ou même ennuyante à perdre la pression dans laquelle j’étais.

SI : Au contraire, tu deviens plus toi, plus de ce que les gens en quête de leur véritable identité recherchent.

MOI : Difficile à croire !

SI : J’entends ce que tu dis.  Tu verras, tout se passera en temps et lieu. Pour le moment, permets-toi de laisser aller cette pression, tu es sur la bonne voie.

MOI : Bonne voie de quoi ?

SI : À devenir plus l’être authentique que tu es. 

MOI : Je t’avoue qu’avancer sans savoir où je m’en vais et ce que je ferai, avec la sensation de perdre plutôt que d’aller de l’avant, en plus de n’avoir aucune idée de ce qui s’en vient, c’est pas joyeux !

SI : Oui, cette perspective n’est pas joyeuse. Et, en même temps, tu es en train de t’aligner à l’inconnu, à plus grand, à plus de toi.

MOI : En tout cas, c’est pas la fête en ce moment !

SI : J'entends ce que tu dis, la transformation n’est pas toujours agréable. Permets-toi de prendre soin de toi pendant cette période de transformation importante.

MOI : Est-ce qu’écouter une série Netflix contribuerait en ce moment ?

SI : Est-ce que ça crée de la légèreté ?

MOI : Il semblerait que oui.

SI : Alors, fais-le, ça fait partie de vivre sa vie à partir de la légèreté.

MOI : Il n’y a rien de logique dans ceci. 

SI : Tu as tout à fait raison.

MOI : Parfois, je me demande si je suis en train de me mentir pour faire ce dont j’ai le goût, plutôt que ce qui m’est requis de faire. N’est-ce pas de la mauvaise volonté que de regarder une série Netflix ?

SI : Qu’est-ce qu’il y a de mal dans ceci ?

MOI : Daahhh ! Je n’avancerai pas dans la vie ! Il n’y a rien de productif dans ceci.

SI : Il y a des moments pour chaque chose, et écouter une série Netflix peut parfois être ce qui créera plus pour un plus grand futur. Ne crois-tu pas que tu es assez consciente pour savoir quand le temps viendra pour toi de passer à l’action ?

MOI : Oui, c'est vrai !

SI : Comment est ton corps en ce moment ?

MOI : Fatigué et lourd.

SI : Est-ce qu’écouter une série Netflix lui permettrait de se reposer ? Ou désires-tu le pousser à en devenir malade pour l’écouter et te reposer à ce moment-là ?

MOI : Bon point ! Ça lui permettrait de se reposer. Merci pour cette conversation ! Ça ne rend pas nécessairement cette transition plus facile à vivre, mais au moins, perdre cette pression me fait comprendre que je suis sur la bonne voie.

SI : Ce qui rend ce processus difficile, c’est ta résistance à vivre ces nouvelles énergies présentes en toi.

MOI : Tu veux dire que si je me permettais d’être en présence de ces énergies difficiles, ce serait plus facile ?

SI : Ce ne sont pas les énergies qui sont difficiles, mais bien ta façon d’être en relation à celles-ci.

MOI : Mais si j’arrête de résister, ces énergies resteront, et même si elles représentent plus l’être que je suis, je les trouve inconfortables et je ne suis pas certaine que je désire qu’elles restent.

SI : C’est le mensonge que tu tentes de te faire croire. Désires-tu recevoir plus de ton être véritable ?

MOI : Oui… Donc, permettre à ces énergies d’être en place aidera ?

SI : Oui, c’est bien ça ! Tu as posé des questions et tu as reçu en conscience que ces énergies créaient un plus grand futur et elles te rapprochent de ton authenticité. Je t’invite à être consciemment présente et à observer ce nouvel espace en toi à partir de la curiosité tout en t’ouvrant à l’idée de « et si cet espace inconfortable représentait une plus grande version de moi ? », « et si ce nouvel espace contribuait à créer un plus grand futur ? ». Le fait d’avoir des messages différents de « je ne me sens pas bien », « c’est inconfortable » créera une approche différente et facilitera ton processus de transformation. Ne sois pas étonnée si ceci crée plus d’aisance.

MOI : Le fait que tu amènes ce genre d’approche crée déjà plus de légèreté en moi.

SI : Ce qui est vrai pour toi, aussi bizarre que ça aura l’air, aura un effet naturel de légèreté.

MOI : Merci grandement d’avoir pris le temps de m’expliquer ceci ! Je sens mon énergie transformer.

SI : La dépressurisation est requise pour t’ouvrir à ta nature véritable. Félicitations pour cette ouverture !

MOI : Merci ! 



Es-tu prêt à explorer ton génie intérieur et ses capacités lors d'une séance de MAP ? Conscient de toutes tes expériences de vie, il possède les clés pour surmonter les obstacles et les blocages qui entravent ta progression. Pendant que tu te détends, je communiquerai avec ton génie intérieur pour obtenir les instructions à lui transmettre afin qu'il effectue les transformations intérieures nécessaires.

Pour en savoir plus, clique ici.

Réserve dès maintenant une séance de coaching privé (1 ou 2 heures au choix), clique ici.

39 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page